6 mars 2015

Journée de la femme...


Je jouerai "Olympe l'impatiente" pour la journée de la femme ce samedi 7 mars. 
Ce sera une version brute, sans costume ni décors. 
Rendez vous à 15h au café le prolé à Alès. 

Extrait du spectacle

O femmes ! Femmes ! Quand cesserez -vous d’être aveugles ?
Qu'est ce qu'une femme que l'homme peut acheter comme l'esclave sur les côtes d'Afrique ?
Craignez -vous que nos législateurs français ne vous répètent : « femme, qu'y -a -t- il de commun entre vous et nous ? »
« Tout » auriez-vous à répondre.
S'ils s'obstinaient avec leurs principes, opposez courageusement la force de la raison aux vaines prétentions de supériorité ; réunissez-vous sous les étendards de la philosophie ; déployez toute l’énergie de votre caractère.
Quelles que soient les barrières que l'on vous oppose, il est en votre pouvoir de les franchir; vous n'avez qu'a le vouloir.


Les mères, les filles, les sœurs, représentantes de la nation, demandent d’être constituées en assemblée nationale. Considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de la femme, sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, elles ont résolu d’exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels inaliénables et sacrés de la femme, afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs.

La femme a le droit de monter sur l’échafaud; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune.