23 févr. 2016

Soultz...


Deux cigognes décollent.
La lune se lève avant la fin du jour.
Les Vosges au loin enneigées.
Un perroquet imite le langage du XVIIIème siècle.
Des colombes infatigables.
Les murs en colombages qui tremblent au rythme des passages de trains.
Manger des spätzle, boire de la Météor, être si petite devant la cathédrale.
S'entrainer à dire les noms de ville.
Par exemple Soultz-sous-forêt.
Dans Soultz, il faut bien entendre le "l", le "t", et le "z", comme dans Holtz.
Et donc ça donne:
Murielle Holtz dans "Olympe l'impatiente" mis en scène par Josiane Fritz Pantel au théâtre la Saline de Soultz-sous-forêts en Alsace ce jeudi 25 février...
A dire à haute voix le plus vite possible ;)



"La tyrannie est affreuse dans l'homme qui s'aveugle par la supériorité de son rang et de sa fortune et qui n'a point en faveur des malheureux les principes essentiels du véritable homme."

"Il n'y a qu'une crise d'enthousiasme qui puisse sauver l'état." Olympe de Gouges